Quel diplôme pour ouvrir un salon de coiffure

Première chose à savoir c’est que pour ouvrir un salon de coiffure, il faut au minimum détenir le BP coiffure. Mais, c’est toutefois possible si vous possédez un :

  • Brevet de Maîtrise (BM) Coiffure.
  • BTS Métiers de la Coiffure.
  • Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Responsable de salon de coiffure.

La coiffure étant un métier réglementé sans ce précieux sésame vous ne pouvez ouvrir de salon. L’ouverture sans diplôme est malgré tout possible, dans des conditions bien particulières. Si vous ne possédez pas au moins un des diplômes nécessaires, il vous saura possible d’ouvrir à condition qu’au moins une personne faisant partie de l’entreprise, associé(e) ou salarié(e), possède un des diplômes requis.

L’ouverture d’un salon de coiffure est possible sans diplôme, quand l’activité est exercée en complément d’une activité principale, implantée dans une commune avec moins de 2 000 habitants et s’il s’agit d’un salon pour hommes.

Auparavant obligatoire, le stage préalable à l’installation (SPI) est devenu facultatif depuis la loi Pacte du 24 mai 2019. Pour un coût moyen de 250 €, selon les chambres des métiers et de l’artisanat, ce stage qui se déroule sur 4 à 5 jours permet d’acquérir les compétences nécessaires à la création et la gestion d’une entreprise artisanale sur le plan juridique, fiscal social et comptable. Il peut donc être toujours utile.